Anni Lanz, jugée pour délit de solidarité en Valais

Pour plus d’information, cliquer ici (article du Nouvelliste)

11 décembre 2018 : La justice allège la sanction d’Anni Lanz:
Le Tribunal de Brigue a revu la qualification de l’infraction, reconnaissant l’accusée coupable d’infraction « légère » à la loi fédérale sur les étrangers. Le tribunal a supprimé la peine pécuniaire mais a maintenu l’amende, portée à Fr. 800.- L’accusée devra aussi supporter les coûts de procédure d’un montant de Fr. 1400.-
Etre solidaire coûte cher !!
(reprise partielle d’un article du Courrier du 11 décembre 2018)

 

Ce contenu a été publié dans Uncategorized. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.